Besoin d'une assurance pour une voiture sans permis ?

Comparez dès maintenant les contrats d'assurance VSP en ligne

Bénéficiez du meilleur rapport qualité prix !

voiturette

assurer un vspConsidérée par la loi comme un cyclomoteur, la voiture sans permis se destine aux personnes de plus de 14 ans ainsi qu'à toutes celles qui n'ont plus de permis. Si vous êtes né après le 1er janvier 1988 il est impératif de posséder le permis AM, une version améliorée du brevet de sécurité routière (BSR). Par ailleurs, tout propriétaire d'une voiturette doit installer une plaque d'immatriculation à l'arrière du véhicule. Il n'existe aucune obligation légale d'en apposer une à l'avant.

Sans certificat d'immatriculation, vous ne pourrez pas circuler sur route. Les démarches sont identiques à celles d'une voiture classique et le tarif dépend de la région de résidence. En revanche, la voiture sans permis est dispensée du contrôle technique. Retrouvez toutes les informations relatives à la législation de la voiture sans permis.

Voiturette et obligations d'assurance

La voiture sans permis est idéale pour une conduite en ville. Silencieuse, compacte et légère, elle ne dépasse pas les 45 km/h. Les risques d'excès de vitesse sont amoindris et vous trouverez sans difficulté une place pour vous garer ! Autant dire que les voiturettes séduisent de plus en plus de conducteurs, adolescents comme seniors ou automobilistes qui cherchent une solution suite à une annulation de permis.

Quoi qu'il en soit, vous devez souscrire une assurance en responsabilité civile, afin de couvrir les éventuels dommages que vous pourriez causer aux autres. L'assurance au tiers reste le strict minimum exigé par la loi. Les assureurs ont dès lors conçu des formules spécifiquement pensées pour les voiturettes. Vous restez parfaitement libre de choisir le niveau de protection selon vos propres besoins et vos habitudes de conduite.

Que vous optiez pour une assurance auto composée des garanties de base ou une formule plus élaborée, cette protection mettra votre véhicule à l'abri de dégâts matériels ou corporels. Vous constaterez que votre voiturette est très facile à assurer, étant donner que ce type d'automobile est fiable et que le taux d'accident est relativement faible du fait d'une puissance maximale de 4 kW. En outre, les vols sont extrêmement rares.

S'assurer avec un retrait de permis

Les compagnies d'assurance ont imaginé un large choix de garanties pour tous les profils. Toutefois, l'usage d’une voiture sans permis est strictement contrôlé. Les conducteurs qui n'ont plus de permis ont certes l'opportunité d'assurer leur voiturette, mais cette démarche sera néanmoins plus coûteuse. Si vous faites l'objet d'une suspension judiciaire avec peine aggravée, le juge peut cependant vous interdire de prendre le volant, même s'il s'agit d'un véhicule de moins de 50 cm3.

Le tarif d'une assurance VSP

A l'achat, la voiturette demeure assez chère. Les modèles haut de gamme peuvent même dépasser les 15 000 euros. Il paraît donc judicieux de contracter une assurance auto qui prendra en charge les éventuels dégâts. Si vous disposez d'un petit budget, vous pouvez être rassuré car le coût de l'assurance d'un véhicule sans permis est similaire à celui d'un scooter. Pour autant, le prix peut très bien varier selon le profil de l'assuré. Il apparaît évident que l'âge, le lieu d'utilisation de l'automobile mais aussi tout antécédent sont pris en compte dans le calcul.

Malgré tout, il vous appartient de choisir le niveau de garantie. Au Tiers ou Tous Risques, formule intermédiaire, Assistance permanente, vous trouverez forcément l'assurance qui vous convient. Désormais, toutes les formules intègrent la responsabilité civile. Même si vous avez provoqué l'accident, vous gardez l'esprit serein. Il existe différentes couvertures. Incendie, tempête, vol, panne, collision avec un autre véhicule, bris de glace, les options s'adaptent à toutes les exigences.

Les documents nécessaires pour s'assurer

Pour assurer un véhicule sans permis, votre compagnie d'assurance ne vous demandera que très peu de documents. Vous devrez simplement fournir la carte grise du véhicule, comme pour toute machine terrestre à moteur. En effet, l'ensemble des caractéristiques de la voiturette sera nécessaire pour le calcul du montant de la prime annuelle. De plus, ceci permettra à l'assureur de faire figurer le numéro d'immatriculation sur le certificat d'assurance accolé au par-brise.

Si vous êtes né après le 1er janvier 1988, votre assureur exigera également le copie du permis AM, anciennement le brevet de sécurité routière. Après la signature du contrat, vous recevrez en quelques jours une attestation d'assurance accompagnée de la carte verte de votre voiturette.

Comment changer d'assurance ?

La loi Hamon est entrée en vigueur le 1er janvier 2015 afin de pouvoir résilier en toute simplicité son assurance auto. Après un an d'engagement, il est désormais possible de changer d'assurance à tout instant et ce, sans frais ni pénalité.

Nous vous aidons à faire jouer la concurrence pour trouver  la formule qui vous correspond le plus ! Nous réalisons également sans frais de dossier toutes vos démarches de résiliation auprès de votre assureur actuel.
Demandez votre devis personnalisé pour assurer votre VSP !